L’eau, la principale boisson à la maison

L’eau est la meilleure façon de s’hydrater. Disponible gratuitement, elle répond parfaitement au besoin en liquide de notre corps. Son goût pur et rafraîchissant ne plaît pas à tous, mais l’eau offre un large éventail de possibilités et de petits plaisirs. Pétillante ou non, la seule limite pour lui donner du punch est votre imagination!

L’aimer s’apprend !

Pour une eau loin d’être plate !

Pour se rafraîchir…

Aromatiser l’eau peut offrir une alternative intéressante pour varier les plaisirs. Il existe une panoplie de saveurs à essayer à la maison, qui sont savoureuses et saines pour votre corps et vos dents.

Recette

Pour 2 tasses d’eau (500 mL), mettre 1/2 tasse (125 mL) de fruits en morceaux. Les fruits peuvent être frais ou surgelés. L’ajout d’herbes est facultatif.

Idées de recettes

Dans la plupart des cas (à l’exception des fraises et des bananes), les fruits demeurent savoureux et peuvent être mangés par la suite. Zéro gaspillage ! 

Évitez les eaux aromatisées commerciales et les aromatisants liquides ou en poudre vendus pour aromatiser l’eau. En plus d’être souvent sucrés, ils sont acides et favorisent l’érosion dentaire.

À la maison, limitez l’ajout d’agrumes (citron, lime, orange, pamplemousse), qui peuvent nuire à la santé de vos dents.

Les boissons sucrées : pas tous les jours !

Mangeriez-vous des cuillères de sucre ?
Pourquoi les boire ?

Le sucre doit être consommé avec modération.
C’est d’autant plus vrai pour sa forme liquide, car elle :

NE COMBLE PAS LA FAIM

Les calories du sucre que l’on boit s’ajoutent souvent aux autres aliments sans que l’on mange moins.

CONTRIBUE À LA CARIE

Le sucre liquide est en contact avec toutes les dents, y compris les endroits difficiles à atteindre, ce qui contribue au développement de la carie dentaire.

SURCHARGE LE CORPS

L’afflux rapide d’une grande quantité de sucre surcharge le corps, qui peine à gérer toutes ces sucreries. Les réactions qui s’en suivent favorisent l’accumulation de gras.


Plusieurs habits, un seul produit : du sucre liquide

Le saviez-vous ?
  • Une canette de boisson gazeuse contient environ 10 cuillères à thé de sucre
  • Les eaux vitaminées contiennent jusqu’à 8 cuillères à thé de sucre par bouteille.
  • Une canette de boisson énergisante peut contenir jusqu’à 16 cuillères à thé de sucre.

On dit que l’habit ne fait pas le moine. C’est particulièrement vrai pour les boissons sucrées!

Le sucre liquide est offert dans une panoplie de formes pour plaire à tous les goûts et à toutes les bouches. Certaines boissons sont même maquillées en produits aux allures santé. Les eaux vitaminées, thés glacés, sodas, colas, boissons énergisantes, breuvages « pour sportifs », boissons aux fruits, punchs, limonades et cocktails sont tous des bonbons liquides.

 


Qu’en est-il des occasions spéciales ?

Le saviez-vous ?
  • Dans les années 50, un format de boisson gazeuse de 768 ml servait à étancher la soif d’au moins trois personnes. Aujourd’hui, le format individuel atteint souvent près de 600 ml.
  • Le supposé « petit » format de boisson sucrée proposé dans les restaurants rapides est souvent aussi gros qu’une cannette.

Le sucre liquide est un aliment d’exception destiné à se gâter quelques fois par mois, voire… année! Or, trop de Québécois en boivent toutes les semaines, tous les jours ou même plusieurs fois par jour.

Les compagnies de boissons sucrées rendent la tentation visible et surtout, toujours à portée de main! On retrouve des présentoirs de sucre liquide partout : même dans les quincailleries et les magasins d’électronique.

La publicité nous suggère aussi de boire du sucre avec tous nos repas. Pourtant, le sucre liquide est loin d’être un accompagnement idéal.


Le sucre liquide : PAS tous les jours !

Le saviez-vous ?

  • 1 enfant sur 5 boit des bonbons liquides tous les jours.
  • 1 adolescent sur 4 prend du sucre liquide chaque jour. En moyenne, les adolescents de 14 à 18 ans boivent ½ litre par jour et les adolescentes 1/3 de litre par jour.

La surconsommation de boissons sucrées a des conséquences importantes. Boire du sucre liquide tous les jours contribue à l’obésité, au diabète et à la carie dentaire. Par exemple, chez les enfants, une boisson sucrée par jour augmente le risque d’être obèse de 60 %.

Au-delà de l’obésité, l’abus de sucre liquide peut nuire à la santé même chez les gens de poids normal. Voilà pourquoi il importe de repenser sa façon de s’hydrater et d’opter, le plus souvent, pour d’autres alternatives que le sucre !

Faire plus de place à l’eau et en laisser le moins possible aux boissons avec sucre ajouté (punchs ou cocktails fruités, thés glacés, boissons gazeuses, breuvages laitiers aromatisés, barbotines, etc.) et aux jus est une stratégie gagnante. Il existe des alternatives saines pour délaisser progressivement les boissons sucrées.

Autres alternatives ?

Boissons dites « diètes »

Ne sont pas des alternatives saines.
Même si elles fournissent peu ou pas de calories, elles ne sont pas nécessairement des options saines parce que :

  1. l’acidité de ces boissons non-nutritives contribue à l’érosion dentaire;
  2. elles ont un goût sucré qui pourrait contribuer à entretenir le désir de consommer des aliments sucrés;
  3. les grands consommateurs et les enfants sont à risque de dépasser la dose maximale quotidienne fixée par Santé Canada pour les différents édulcorants.

Les boissons « diètes » ne devraient pas être consommées tous les jours!

Lait, breuvages laitiers et yogourts à boire peu sucrés

Offrant au corps protéines, vitamines et minéraux, le lait et les boissons de soya sont des boissons nutritives qui peuvent être consommées quotidiennement.

Attention aux versions aromatisées (ex: lait ou boisson au chocolat), qui sont parfois très sucrées.

Astuces: 

  • Au mélangeur, ajoutez quelques petits fruits ou du cacao au lait ou à du yogourt nature et ajoutez, au besoin, un peu de sucre.
  • Quand vous optez pour un lait ou un breuvage laitier aromatisé sucré, servez une portion plus petite et diluez-la avec la version nature.

Les laits et breuvages laitiers aromatisés ne devraient pas être consommés tous les jours.

Jus de fruits

Contrairement aux « faux jus » (boissons, cocktails, punchs, etc.), les jus de fruits purs ont une certaine valeur nutritive et fournissent à l’organisme des vitamines et des minéraux.

Or, comme ils sont riches en sucres naturels et en calories, il vaut mieux les consommer avec modération et en petites portions.

Une portion de jus de fruits correspond à 1/2 tasse (125 mL). La Société canadienne de pédiatrie recommande de limiter les jus de fruits purs à un maximum d’une portion par jour pour les enfantsi.

Les jus de fruits ne devraient pas être consommés tous les jours.


i Société canadienne de pédiatrie (2017). Une saine alimentation chez les enfants. Les jus et l’eau. Repéré en ligne le 20 juin 2017.

Jus de légumes

Sources de vitamines et de minéraux et moins sucrés que les jus de fruits, les jus de légumes ou de tomates sont généralement de bonnes options quand vous voulez varier vos boissons.

Privilégiez les versions les moins salées ou les petits formats.

Il est aussi possible de les faire à la maison avec vos légumes préférés.

Attention : certains jus de légumes commerciaux sont sucrés par l’ajout de jus de fruits et contiennent davantage de sucres libres.

Astuce : mis dans une tasse, les bouillons peuvent aussi accompagner vos repas, tout en vous réchauffant. Privilégiez les versions les moins salées ou faites-les maison.

Les jus de légumes et les bouillons peu salés peuvent être consommés tous les jours.

L’eau est la plus saine des boissons, mais elle est rarement le premier choix des jeunes, qui préfèrent les boissons sucrées et aromatisées. Vous pouvez aider vos enfants à l’apprécier davantage et à développer le réflexe de la choisir plus souvent quand ils ont soif.

Téléchargez nos outils pour valoriser l’eau à la maison

Une maison favorable à la consommation d’eau

Il est possible de poser des gestes simples pour que les enfants pensent à boire de l’eau plus souvent.

POUR EN SAVOIR PLUS >

Quelques idées pour boire plus d’eau

Inspirez-vous de ces idées pour développer le goût de l’eau dans votre famille et penser à en boire davantage.

POUR EN SAVOIR PLUS >

De l’eau gratuite à portée de main !

Lors de vos sorties, pensez à apporter votre gourde d’eau, même en hiver!

Certaines municipalités rendent disponible une carte en ligne pour permettre aux citoyens d’identifier les points d’eau potable gratuite sur leur territoire.

Trouver une source d’eau 


Le Défi Tchin-tchin et le Défi Rigol’eau

À l’occasion de la Semaine canadienne de l’eau, la troisième semaine de mars, les écoles primaires soulignent l’importance de boire de l’eau avec le Défi Tchin-tchin. Les garderies et les CPE font de même avec le Défi Rigol’eau, une version adaptée pour la petite enfance.

Dans ces défis ludiques, les enfants accompagnent leur repas du midi avec de l’eau, font des activités éducatives et trinquent ensemble afin de valoriser l’eau.

Comment mon enfant peut-il participer?

Invitez le milieu de garde de votre enfant à découvrir les Défis et les nombreuses ressources du site soifdesante.ca : section école pour le Défi Tchin-tchin et section CPE/garderie pour le Défi Rigol’eau.

Votre enfant dîne à la maison? Vous pouvez également participer! Pendant la semaine de l’eau, servez de l’eau à toute la famille et faites un « Tchin-tchin » ensemble au début du repas. Ce geste simple se veut festif afin de valoriser la consommation d’eau lors des repas. À la fin de la semaine de Défi, récompensez votre enfant avec un certificat de participation personnalisable.